La VMC
en details !

Renouvelez l’air
de votre habitation
J’ai besoin de conseils de PRO
La VMC
en details !
Renouvelez l’air
de votre habitation
Contacter un PRO

La VMC (Ventilation mécanique contrôlée)

Une VMC provoque une dépression dans certaines pièces humides, par un extracteur d’air constituant le dispositif. Il s’agit d’un ventilateur, il est placé généralement dans les combles, il aspire l’air par des conduits qui sont placé dans des pièces humides.

La dépression ainsi créée vous assure que l’air humide qui est aussi chargé d’odeurs ne circule plus dans le reste de l’habitation. Cette mise en dépression force l’air extérieur à entrer dans votre logement par des conduits disposées dans les pièces non humides.

Les types de VMC

VMC simple flux

La VMC simple flux est un dispositif permettant le renouvellement de l’air intérieur de votre habitation. Une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique. Il est situé dans le grenier ou combles et aspire l’air humide et pollué de l’intérieur pour laisser place à de l’air neuf de l’extérieur.

L’extracteur créé une dépression dans la maison. L’air de l’extérieur va rentrer dans la maison avec les bouches d’entrées d’air qui sont dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau…). L’air extrait situées dans les pièces de service, c’est-à-dire celles contenant un point d’eau comme la cuisine, la salle de bain, les toilettes WC, ect…, puis est ensuite acheminé vers l’extérieur via des gaines et une sortie en toiture.

VMC double flux

Ce double flux joue un double rôle. Il extrait l’air pollué des endroits humides avec point d’eau. Il souffle également un air neuf dans les pièces sèches. Ce nouvel apport peut être préchauffé par un échangeur de chaleur haute performance.

Cette double fonction (extraction/récupération de l’air) est assurée par un réseau de gaines, qui se dirigent vers un bloc situé sous le toit. Ces gaines doivent bénéficier d’une excellente isolation calorifique pour éviter toute formation de condensation. Le dispositif permet uniquement l’échange thermique. L’air « sortant » et l’air « entrant » ne se mélangent pas.

Profire installe votre VMC simple ou double

En savoir plus

Informations sur la VMC

L’air intérieur de nos maisons est cinq à six fois plus pollué que l’air extérieur. Cela est un vrai problème quand on sait que l’on passe 16 heures en moyenne par jour dans nos espace clos. L’air dans nos maisons est composé d’azote (78%), d’oxygène (21%), de dioxyde de carbone, de vapeur d’eau et de différents gaz rares. Il se détériorer avec la présence des COV (Composés Organiques Volatils), issus de l’évaporation de solvants. Peintures, vernis, colles, matériaux de décoration sont autant de nids à COV… Sans oublier les pollens, formaldéhydes et autres allergènes. Une VMC performante est le moyen le plus sûr de garantir un renouvellement de l’air !

Pour bien ventilé votre maison, il faut choisir une VMC performante. Elle aspire l’air vicié via des conduits d’extraction situées dans des pièces dite humides, puis elle est remplacer par de l’air frais issu de l’extérieur. Ce processus de renouvellement de l’air s’effectue de manière automatique, ce qui est un gage de confort. La VMC simple flux est conseillée pour obtenir une bonne qualité d’air intérieur à moindre coût. Pour une VMC double flux, vous pourrez réaliser des économies sur vos factures de chauffage en hiver, grâce à un échangeur thermique, cette VMC récupère l’énergie présente dans l’air vicié puis la diffuse dans l’air neuf filtré. L’air insufflé ne sera pas froid mais tempéré par la chaleur de l’air inspiré. C’est aussi et surtout la garantie d’une qualité d’air intérieur irréprochable, notamment grâce à ses filtres fins qui retiennent les pollens et particules fines, les empêchant ainsi de pénétrer dans le logement.

A la différence du simple flux, la VMC double flux ne requiert pas l’installation d’entrées d’air au-dessus des fenêtres. Autre différence, le moteur d’une VMC double flux comprend un échangeur thermique avec deux systèmes de gaines pour l’air entrant et sortant. Le double flux permet à la fois d’aspirer l’air vicié de l’intérieur, de le filtrer, mais aussi de récupérer l’air frais à l’extérieur au moyen d’une autre gaine. 

La VMC est particulièrement adapté aux petits budgets. A la source de cette installation VMC simple flux, on trouve un bloc moteur placé au niveau de la toiture, dans les combles ou dans un faux plafond. Ce bloc est relié à des gaines qui s’achèvent avec des bouches d’extraction.

Profire isole vos combles en 3 étapes

1. Visite technique  et étude de faisabilité

2. Travaux conforme et
de qualité

3. Maintenance et
entretiens

Réaliser des économies avec une VMC

Après les combles, qui sont responsables à 30 % des pertes de chaleur d’une maison, la ventilation est le deuxième facteur de déperdition thermique d’un logement ?
Et oui, à égalité avec la mauvaise isolation des murs, la ventilation représente 20 % des pertes de chaleur de l’habitat et autant d’argent gaspillé.

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) existe pour maîtriser l’air entrant et sortant de la maison. En effet, l’aération du logement est indispensable pour disposer d’un espace de vie sain et d’un air non-vicié, et c’est là qu’intervient la ventilation. Le principe de base d’une VMC est d’assurer un renouvellement constant de l’air en chassant l’air pollué et en injectant dans votre maison l’air pur prélevé de l’extérieur. Cependant, la VMC de base, dite « simple flux », n’est pas l’unique solution en termes de ventilation et ne convient pas aux foyers souhaitant faire des économies d’énergie inscrites dans le temps.

Contacter un de nos conseillers

Aérer les pièces de votre logement, ouvrir les portes et fenêtres une dizaine de minutes par jour est une bonne habitude. Mais cela n’est pas suffisant pour renouveler correctement l’air intérieur et maintenir le confort thermique tout au long de l’année. Une problématique valable dans tous types de bâtiments : maison, immeuble collectif ou de bureaux, bâtiment public…

La VMC, c’est avant tout une obligation légale imposée par l’arrêté du 24 mars 1982 pour les constructions réalisées après cette date.

En outre, les réglementations thermiques amènent à construire des logements toujours plus performants sur le plan énergétique. Les techniques d’isolation et d’étanchéité ne cessent d’être améliorées. Aussi, les habitations deviennent de plus en plus étanches à l’air. Et, si beaucoup de polluants de l’air intérieur viennent de l’extérieur, la plupart sont émis à l’intérieur des bâtiments. La gestion est notamment un renouvellement efficace par Ventilation mécanique contrôlée (VMC).

En globalité, il faut savoir que l’humidité et le manque de ventilation tendent à aggraver la pollution de l’air intérieur. La plupart des polluants sont émis à l’intérieur des logements. Prenons un exemple, lorsque l’on allume le gaz pour cuisiner ou lorsque l’on allume un bon feu de cheminée pour se chauffer.

Leurs potentiels effets : sécheresse de la peau et du nez, éruptions cutanées ; ou bien favoriser une humidité ambiante et ainsi le développement de moisissures et d’acariens.

Les risques pour la santé sont nombreux et vont de la simple gêne à des pathologies plus sérieuses, en passant par des irritations diverses (yeux, voies respiratoires…). Les groupes de personne potentiellement plus vulnérables que d’autres à la pollution d’air intérieur sont, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ou respiratoires.

L’installation d’une VMC performante œuvre ainsi au renouvellement de l’air intérieur, permet de maintenir sa qualité, tout en évitant les déperditions énergétiques (liées à des ouvertures trop fréquentes).

L’équipement se compose principalement d’un groupe d’extraction motorisé, de gaines (en pvc ou aluminium), de bouches d’extraction, de grilles d’entrée d’air et d’une sortie de toit (aussi appelée « chapeau »).

Parlons des aides et primes pour installer une VMC
Vos questions sur les aides pour mettre une
énergie renouvelable chez vous, voici les réponses

Certificat d’Économie d’Énergie (CEE)
Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE), issu de la loi POPE
(Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) de Juillet 2005, a pour objectif de réduire considérablement la consommation énergétique.
La Prime Eco-Energie est donc une prime mise à votre disposition pour vous aider à financer des travaux de rénovation énergétique pour vous permettre de faire des économies d’énergie dans votre logement.

Votre conseiller Profire vous rappelle

    Un conseiller Profire vous rappelle